Les sources Fan fic sur Skyrock.com Liste des derniers articles traitant du sujet Fan fic. Même si le monde entier pense que je suis une menace, je voulais que tu saches... Je serai le héros que tu aurais voulu. https://heriscae.skyrock.com/3342959316-Meme-si-le-monde-entier-pense-que-je-suis-une-menace-je-voulais-que-tu.html <img class="article_image_left tagImageSkyrock skyrockData_3_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/5092/74255092/pics/3342959316_1_26_8rTktwLc.gif" alt="Même si le monde entier pense que je suis une menace, je voulais que tu saches... Je serai le héros que tu aurais voulu." /><img class="article_image_left tagImageSkyrock skyrockData_2_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/5092/74255092/pics/3342959316_1_24_azuBBGWb.gif" alt="Même si le monde entier pense que je suis une menace, je voulais que tu saches... Je serai le héros que tu aurais voulu." /><br /><br /><div style="margin:0;padding:0;text-align:center;"><strong><span style="text-decoration: underline"><span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;">Rescue Avengers, les Avengers du Risque</span></span></strong></div><br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Titre en anglais :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">Rescue Avengers</span><br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Titre en français :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">les Avengers du Risque</span><br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Résumé :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">« La dernière artefact cosmique a été retrouvée. La Gemme du Cosmos serait encore plus puissante que les précédentes. Elle aurait le pouvoir de  redonner vie à Némésis.  Il est l'heure pour les Avengers de prendre des risques. »</span><br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Auteurs de l'½uvre :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">Tris Oregan &amp; Kellycantigre</span><br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Type du bouquin :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">Fanfiction Marvel</span><br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Section du livre :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">En cours<br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Nombre de chapitres :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">6 Chapitres<br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Statut de livre :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">En cours<br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Les genres :</span></strong></span> <span style="font-family:Georgia, serif;">Action, Aventure, Combat, Fantaisie et Science-Fiction.<br /><br /><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_4_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/5092/74255092/pics/3342959316_1_28_NOBkBwJC.gif" alt="Même si le monde entier pense que je suis une menace, je voulais que tu saches... Je serai le héros que tu aurais voulu." /><br /><div class="article_image_center"> <iframe id="ytplayer_v9591XHMwZfqUn0Q4040" type="text/html" width="600" height="367" src="https://www.youtube.com/embed/XHMwZfqUn0Q?fs=1&enablejsapi=1&origin=skyrock.com" frameborder="0"></iframe> <p class="sharewidget"> <a href="https://skyrock.com/m/blog/share-widget.php?idp=10&amp;idm=XHMwZfqUn0Q:1:1&amp;title=M%EAme+si+le+monde+entier+pense+que+je+suis+une+menace%2C+je+voulais+que+tu+saches...+Je+serai+le+h%E9ros+que+tu+aurais+voulu.">Ajouter cette vidéo à mon blog</a> </p></div><br /><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_4_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/5092/74255092/pics/3342959316_1_28_NOBkBwJC.gif" alt="Même si le monde entier pense que je suis une menace, je voulais que tu saches... Je serai le héros que tu aurais voulu." /><br /><br /> &#9473; <span style="font-family:Cambria, Times New Roman, serif;"><strong><span style="text-decoration: underline">Les personnages principaux :</span></strong></span> <br /><br /><br /></span></span></span></span> 2021-07-25T14:36:37-04:00 Phénix Bleu 2 - Chapitre 1 : Une nouvelle mission surprenante https://two-worlds-of-kam.skyrock.com/3343467756-Phenix-Bleu-2-Chapitre-1-Une-nouvelle-mission-surprenante.html <div style="margin:0;padding:0;text-align:justify;">Ost 1: <a class="link" rel="nofollow" href="https://www.youtube.com/watch?v=_Fl0yAznObk" onclick="window.open(this.href); return false;">Adventure awaits</a><br />  <br />~~~~~~~~~~</div><div style="margin:0;padding:0;text-align:justify;">  </div><div style="margin:0;padding:0;text-align:justify;">Plusieurs heures s'étaient écoulées durant lesquelles Epon avait voyagé depuis le domaine Zora jusqu'à la citadelle d'Hyrule, sur le dos de sa jument au pelage immaculé. Avant de quitter son village, elle avait délaissé sa robe de souveraine pour revêtir un haut bleu à dos nu orné de dorures et une courte jupe rouge plissée. Elle s'était également coiffée de deux chignons donuts à chaque côté de sa tête retenus par des rubans rouges, tout en laissant tomber le reste de sa longue chevelure bleuté à l'arrière.<br /> <br /><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_1_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/2641/92352641/pics/3343467756_1_2_2UvD9rN9.png" alt="Phénix Bleu 2 - Chapitre 1 : Une nouvelle mission surprenante" /><br />  <br />L'hybride n'avait rencontré aucun obstacle sur sa route, et ce fut dans une certaine sérénité qu'elle pénétra dans l'enceinte de la capitale par la porte ouest. Cette cité, comme à son habitude, était noire de monde et une certaine ambiance festive régnait quasiment à chaque coin de rue. Des marchands en tous genres vendaient diverses articles, et des bardes et autres musiciens chantaient ou comptaient des poèmes à quiconque s'arrêtant pour les écouter. Cette ville respirait la joie de vivre et même les années écoulées n'altéraient en rien cette bonne humeur collective dans le coeur des citadins.<br />  <br />Epon s'était approchée d'une écurie pour y attacher Hydrie, avant de se fondre parmi la foule en arpentant les ruelles. Elle passa devant divers étalages remplis de fruits, de viennoiseries, de vêtements, de fleurs et d'autres genres d'articles. Un marchand de fleurs avait d'ailleurs interpellé la demi-zora.<br />  <br />« Mademoiselle, vous êtes sublime ! s'extasia-t-il joyeusement avec un sourire chaleureux. Même mes fleurs jalousent votre beauté !<br />&#8211; Euh... fit Epon, légèrement embarrassée tant elle ne s'attendait pas à un tel compliment de la part d'un commerçant. Votre compliment me va droit au coeur mais je pense que vous exagérez un peu. Vos fleurs sont très belles !<br />&#8211; Voyons ma chère, ne soyez pas aussi modeste !<br />&#8211; Je suis d'accord avec lui, personnellement. » retentit une voix masculine familière à Epon, qui se retourna. Quelle fut sa surprise en découvrant qu'il s'agissait de Link !<br />   <br />« Déesses ! s'écria la jeune fille en enlaçant le nouveau venu, tant elle était heureuse de le revoir. Je ne pensais pas te retrouver ici. Notre dernière rencontre commence à dater !<br />&#8211; Deux mois, si je me souviens bien, répliqua le blond en lui rendant son éteinte, également heureux de ces retrouvailles.<br />&#8211; Ma foi, je suis bien jaloux de vous, monsieur ! parla le marchand de fleurs à l'adresse de Link. Je rêverais de pouvoir ainsi prendre dans mes bras une jeune fille aussi jolie que votre amie !<br />&#8211; Ne le soyez pas, mon brave, lui répondit l'homme en vert en lui adressant un sourire tout en s'écartant de la bleue. Tôt ou tard, une jeune fille, peut-être encore plus jolie qu'elle, vous prendra dans ses bras.<br />&#8211; Je sais pas comment je dois prendre ça. » rétorqua Epon d'un air faussement vexé en donnant un petit coup de coude dans les côtes du plus âgé qui rigola légèrement. Après ce moment de plaisanterie partagé avec le commerçant, le duo fraîchement réuni s'enfonça un peu plus dans les rues de la citadelle.<br /> <br />« Tu es bien la dernière personne que j'aurais cru rencontrer aujourd'hui dans cette ville, affirma Link à l'adresse de l'hybride. Qu'est-ce qui t'amène ?<br />&#8211; Zelda m'a convoquée pour me parler d'une mission spéciale.<br />&#8211; Quoi, toi aussi ? »<br />  <br />Cette réaction de sa part surpris Epon sur le coup, mais le héros d'Hyrule lui fit rapidement comprendre que la raison de sa venue en ces lieux était identique.<br />  <br />« Cette mission doit nous concerner tous les deux, supposa l'hybride. Et ça m'intrigue encore plus. Quelle genre de mission ça peut être ?<br />&#8211; On verra bien une fois au palais ! »<br />  <br />La plus jeune répondit avec un grand sourire. Sachant à présent qu'il s'agissait d'une mission qu'elle devait accomplir aux côtés de Link, elle avait désormais hâte d'en apprendre plus à ce sujet.<br />Alors que les deux jeunes gens arrivaient à la place centrale de la citadelle, un détail attira leur attention. Quelques chevaliers hyruliens s'étaient réunis devant une bâtisse en particulier: Une toute nouvelle armurerie ayant récemment ouvert ses portes selon l'hylien vêtu de vert. Cependant, alors que le duo s'était approché de cet attroupement, une voix masculine que les deux connaissaient s'éleva depuis l'intérieur de l'établissement:<br />  <br />« Je sais que vous êtes pressés d'essayer ces nouvelles armes fraîchement forgées à Orkidië, mais est-ce que vous pourriez d'abord nous laisser sortir, s'il vous plaît ?! »<br />  <br />On pouvait voir certains soldats se faire plus ou moins gentiment bousculer pour permettre à deux hommes de difficilement s'extirper de cette cohue. L'un des deux, vêtu d'une tenue complètement noire composée pantalon, d'une chemise et d'une cape asymétrique, le tout surmonté par quelques protections dorées au niveau de son épaule et de son genou gauche, affichait un air blasé en regardant les militaires de l'armée royale se ruer vers l'intérieur de l'armurerie.<br />  <br /><a href="https://two-worlds-of-kam.skyrock.com/photo.html?id_article=3343467756&amp;id_article_media=68487928" onclick="window.open(this.href, 'photo_2', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_2_MediaNumber" src="https://wir.skyrock.net/wir/v1/resize/?c=isi&amp;im=%2F2641%2F92352641%2Fpics%2F3343467756_1_8_L8gfcwKw.png&amp;w=464" alt="Phénix Bleu 2 - Chapitre 1 : Une nouvelle mission surprenante" width="464"/></a><br /><br />   <br />« Décidément, les soldats d'Hyrule sont irrécupérables ! pesta-t-il. J'ai presque envie de dire qu'ils sont indignes de manier des armes aussi belles et performantes !<br />&#8211; Je n'irai pas jusqu'à dire ça, mon ange, fit la personne en sa compagnie. Mais j'admets qu'ils sont un peu rustres sur ce coup. »<br />  <br />Link et Epon reconnurent Gabriel alors que leur regard croisait le sien. Cependant, l'homme à la longue chevelure dorée avait échangée sa tenue élégante habituelle pour adopter une allure plus sobre mais pas autant que celle de son compagnon: Un t-shit bleu nuit, ainsi qu'une large veste à manche longue et un pantalon, tous deux noirs avec des motifs argentés par-ci par-là<br /> <br /><a href="https://two-worlds-of-kam.skyrock.com/photo.html?id_article=3343467756&amp;id_article_media=68487932" onclick="window.open(this.href, 'photo_3', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_3_MediaNumber" src="https://wir.skyrock.net/wir/v1/resize/?c=isi&amp;im=%2F2641%2F92352641%2Fpics%2F3343467756_1_10_pdBdTEDH.png&amp;w=307" alt="Phénix Bleu 2 - Chapitre 1 : Une nouvelle mission surprenante" width="307"/></a><br />  <br />Un sourire illumina le visage de Gabriel à la vue de Link et d'Epon.<br />  <br />« Mon ange ! » l'appela-t-il pour lui faire remarquer la présence des deux plus jeunes. Gray, oubliant aussitôt sa rancune envers les chevaliers, afficha un grand sourire en s'approchant de l'hylien et de l'hybride pour les prendre simultanément dans ses bras.<br />  <br />« Je ne m'attendais pas à vous rencontrer aujourd'hui mais je suis bien content de vous revoir !<br />&#8211; Le plaisir est partagé, Gray, affirma Link en lui tapotant joyeusement le dos. Même si je ne m'attendais pas à te voir râler derrière des soldats. »<br /> <br />L'homme tout vêtu de noir rigola légèrement en se décollant de ses deux amis et leur expliqua brièvement qu'il était venu jusqu'ici avec Gabriel pour livrer de nombreuses armes que l'armurier avait commandé.<br />   <br />« Cela explique la présence de tous ces chevaliers qui souhaitent sans doute se les procurer. » en déduisit Epon pendant que son regard s'était tourné vers Gabriel. Le style vestimentaire actuel de l'ami d'enfance de Gray contrastait radicalement avec les tenues distinguées qu'il avait l'habitude de porter, et cela la perturbait sur le coup.<br />  <br />« Mon nouveau look t'a tapé dans l'oeil, charmante reine ? lui demanda le concerné avec un sourire en remarquant la plus jeune le détailler du regard. Je peux comprendre ton étonnement mais j'avais envie de changer de style.<br />&#8211; Ça te va étrangement bien, je trouve, le complimenta Link. En fait, ça se rapproche beaucoup du genre d'habits que porterait Gray.<br />&#8211; À la base, c'était pour moi-même que j'avais fait confectionner ces vêtements là, confia Gray, les yeux rivés sur la tenue en question. Mais je n'ai jamais eu l'occasion de les mettre. Et comme Gaby m'a parlé de sa volonté de changer d'apparence, je lui ai fait essayer la tenue. Je ne m'attendais absolument pas à ce que ça lui sied à ce point. Je lui en ai donc fait cadeau. »<br />  <br />Il avait adressé un tendre sourire à son meilleur ami qui le lui rendit. Visiblement, l'amitié et l'alchimie entre ces deux hommes ne s'était pas altérée au fil de ces dernières années. Au contraire, elle semblait s'être renforcée et cela se voyait. Epon ne cachait pas son bonheur en voyant ces deux hommes, dont les vies avaient été bouleversées par une succession de tragédies, aussi radieux qu'en ce jour.<br />C'est alors que Link interpella l'hybride, lui rappelant qu'ils avaient une audience avec la suzeraine du royaume.<br />  <br />« Dame Zelda désire vous voir ? s'étonna Gabriel. Pourquoi ? Si ce n'est pas trop indiscret... »<br />  <br />Epon lui raconta que la souveraine d'Hyrule les avaient convoqués pour une mission spéciale. Mais ni Link ni elle n'en savait plus à ce sujet. C'était la raison pour laquelle les deux s'étaient rendus à la citadelle aujourd'hui. Curieux de connaître la nature de la tâche qu'on confierait à ses deux jeunes amis, Gray leur proposa de les accompagner avec Gabriel.<br /> <br />« Autant y aller tous ensemble, vu qu'on est là, affirma-t-il. Et puis, peut-être que Gaby et moi on pourrait vous aider si la mission s'avère complexe. »<br />  <br />Sans hésitation, les deux autres acceptèrent, se disant que les présences de Gray et de Gabriel ne seraient pas de trop dans cette future entrevue.<br />  <br />  <br /> <br />C'est avec un moral au beau fixe que le quatuor se dirigea vers le palais royal. Une fois sur place, ils furent accueillis par des gardes qui les escortèrent jusqu'à la salle du trône. Le château de Zelda n'avait pas beaucoup changé depuis leur dernière visite mais selon les quatre amis, cette immense demeure royale n'avait rien perdu de sa splendeur et de sa majestuosité.<br />Arrivés à destination, la surprise du groupe de Link fut grande en voyant que la reine Zelda, actuellement assise sur son siège souverain, n'était pas seule: Certains membres de la Résistance, à savoir Telma, Ash et Jehd, étaient présents, se tenant actuellement devant leur suzeraine.<br />  <br />« Eh bien ! s'exclama la tavernière avec joie en voyant les nouveaux venus. Je ne m'attendais pas à voir autant de monde débouler ici.<br />&#8211; Il est vrai que les présences de Gray et Gabriel me surprennent également, confia Ash avec un léger sourire. Mais ça fait quand-même plaisir de tous vous revoir. »<br />  <br />Après avoir salué les trois membres de la Résistance, Link et ses compagnons se tournèrent vers Zelda avant de s'incliner devant elle de respect. La reine se leva de son trône et s'approcha de quelques pas. On pouvait remarquer un léger mais sincère sourire se dessiner sur ses lèvres. Bien que la suzeraine hylienne était douée pour cacher ses émotions la plupart du temps, son plaisir de revoir ses amis et alliés se voyait et se sentait.<br /> <br /><a href="https://two-worlds-of-kam.skyrock.com/photo.html?id_article=3343467756&amp;id_article_media=68487946" onclick="window.open(this.href, 'photo_4', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_4_MediaNumber" src="https://wir.skyrock.net/wir/v1/resize/?c=isi&amp;im=%2F2641%2F92352641%2Fpics%2F3343467756_1_12_ByfZzL97.jpg&amp;w=400" alt="Phénix Bleu 2 - Chapitre 1 : Une nouvelle mission surprenante" width="400"/></a><br />  <br />« Je partage l'étonnement de Telma et d'Ash, admit-elle en leur faisant signe de se redresser. Mais je n'en suis pas moins ravie. Je suis très heureuse de voir tous bien portants.<br />&#8211; Nous sommes également contents de vous revoir, Zelda, retourna Link en lui rendant son sourire.<br />&#8211; En fait, nos retrouvailles aujourd'hui n'étaient même pas prévues, répliqua Epon. J'avais l'intention de venir seule mais j'ai croisé Link, puis Gray et Gabriel sur ma route. Lorsque j'ai appris que Link s'est rendu dans cette ville pour la même raison que moi, on s'est dit qu'on gagnerait plus à venir te voir ensemble.<br />&#8211; Je dois avouer que les convocations reçues par Epon et Link m'intriguent, intervint à son tour Gray en croisant les bras mais non sans sourire. Leurs messages parlaient d'une mission spéciale. Sachant qu'Hyrule connaît désormais une tranquillité et une prospérité toutes deux durables, je ne vois pas trop quelle genre de tâche on pourrait confier aux deux principaux sauveurs du royaume. »<br />  <br />Un petit moment de silence s'ensuivit pendant lesquels Zelda dévisageait chacune des quatre personnes fraîchement arrivées. La jeune femme se disait que c'était probablement le destin qui les avait tous réunis en ce jour.<br />  <br />« La mission en question ne fera pas spécialement appel à vos capacités au combat, expliqua-t-elle en se concentrant particulièrement sur Link et sur Epon. C'est plutôt une mission d'ordre politique.<br />&#8211; D'ordre politique ? » répéta Link qui n'était pas sûr de comprendre. Zelda se mit alors à déambuler tout en apportant des précisions:<br />  <br />« Comme vient de le dire Gray, une paix de plusieurs années règne sur Hyrule. Les monstres maléfiques se font tellement rares qu'ils n'osent même plus attaquer les citoyens et voyageurs. Tout ceci, combiné à nos traditions et à nos commerces, attire de plus en plus de monde venu d'autres horizons. Je pense qu'il est temps pour notre royaume d'établir des liens amicaux et commerciaux avec ses nations voisines. À commencer par celle située à l'est d'Ordinn: Etherion. »<br />  <br />Alors que les membres de la Résistance, qui étaient probablement déjà au courant, acquiescèrent par un signe de tête, les principaux concernés et leurs accompagnateurs furent surpris d'une telle révélation de leur souveraine.<br />  <br />« Etherion... fit alors Gabriel en croisant les bras, l'air pensif. J'en ai vaguement entendu parlé lorsque j'étais plus jeune. C'est un royaume au fonctionnement assez particulier d'après mes souvenirs.<br />&#8211; Selon un ouvrage que j'ai feuilleté, intervint à son tour Jehd, tout le royaume d'Etherion possède la particularité d'être en permanence baignée dans une énergie magique invisible et inodore appelée l'éther. Cependant, les Etheriens ont la capacité de la ressentir et possèdent un savoir-faire permettant de canaliser cette substance afin de faciliter leur quotidien. Cette ressource surnaturelle est la source d'énergie principale de ce pays qui diffère du nôtre à bien des niveaux.<br />&#8211; Effectivement, ça m'a l'air assez particulier comme endroit, admit Epon.<br />&#8211; Le souverain d'Etherion, le roi Lexander, reprit Zelda en se tournant vers la demi-zora. C'est lui l'objectif de votre mission. J'aimerais que tu négocies un traité commercial avec lui en mon nom. Et Link t'accompagnera pour cela.<br />&#8211; Woah... Euh... Okay ? fit la jeune reine des zoras d'un air plus que stupéfait, ce qui provoqua un léger rire de la part de Ash.<br />&#8211; À voir ta tête, un tel voyage n'a pas l'air de t'enchanter, ma belle !<br />&#8211; Ce n'est pas ça, se ressaisit la plus jeune. C'est juste que c'est un peu... soudain ? L'idée de voyager à la découverte d'un royaume qui m'est inconnue me plaît mais... suis-je la mieux placée pour des négociations avec un roi que je ne connais pas ?<br />&#8211; Je t'ai connue plus confiante que ça, Epon, lui parla Gray, un peu surpris de sa réaction.<br />&#8211; Je ne suis reine du peuple zora que depuis deux ans, lui rappela la concernée en le regardant d'un air sérieux. Je n'ai jamais vraiment négocié avec un autre souverain pour un traité. De plus, je ne suis pas la souveraine suprême d'Hyrule et je n'ai pas spécialement le charisme ni le calme légendaire de Zelda.<br />&#8211; Là est l'occasion pour toi d'acquérir toutes ces qualités et ces compétences, la réconforta la reine brune d'un sourire bienveillant. N'oublie pas que tu es la fille de sa Majesté Rutella. Elle t'a enseigné ce que tu devais savoir pour gouverner le domaine Zora et pour agir en tant que souveraine accomplie quelque soit la situation à laquelle tu dois faire face. Étant la seule personne à Hyrule de sang royal que je connaisse et ne pouvait pas y aller moi-même pour plusieurs raisons, je ne peux confier une telle tâche à personne d'autre qu'à toi. J'ai une grande confiance en toi. Je sais que tu en seras capable.<br />&#8211; Et puis tu ne seras pas seule dans l'affaire, assura Link en posant sa main sur l'épaule de l'hybride. N'oublie pas que je suis censé t'accompagner dans ce voyage. Tu pourras compter sur moi si tu te sens flancher.<br />&#8211; Et Gaby et moi, on compte pour du beurre ? intervint Gray en se rapprochant des deux avec l'autre blond. On a bien envie de vous aider et de voir à quoi ressemble ce royaume d'Etherion, nous aussi. Et puis j'en profiterai pour vanter notre forge d'Orkidië aux potentiels armuriers qu'on croisera sur notre chemin.<br />&#8211; Ce n'est pas le but premier de notre séjour là-bas, mon ange ! rigola nerveusement Gabriel en voyant l'argenté s'emballer de cette manière.<br />&#8211; Bah... Epon et Link y vont pour négocier un traité commercial entre Hyrule et Etherion. Parler des armes forgés dans notre village pourrait être un excellent bonus !<br />&#8211; Je suis d'accord avec Gray, affirma Zelda. C'est effectivement une bonne idée et cela pourrait donner une raison supplémentaire à sa Majesté Lexander d'accepter notre traité.<br />&#8211; Dans ce cas... fit Epon après quelques instants de réflexion. C'est d'accord. J'accepte cette mission et ferai de mon mieux pour la mener à bien.<br />&#8211; Là, on te reconnaît mieux ! » affirma Ash en adressant un grand sourire accompagné d'un clin d'oeil à la concernée. Tandis que les lèvres de la demi-zora s'étirèrent légèrement, Telma s'adressa à son tour au quatuor.<br />  <br />« Lorsque vous arriverez à la capitale d'Etherion, allez faire un tour du côté d'une taverne nommée <em>l'Oiseau de feu</em>. Le fils d'un vieil ami en est le propriétaire. Je pense qu'il vous aidera, que ce soit pour en savoir plus sur ce royaume ou pour vous guider à travers celui-ci. Il s'appelle Derek. Dites lui simplement que vous êtes des amis à moi et il vous apportera son soutien.<br />&#8211; C'est bon à savoir, répliqua Link avec un sourire rempli de gratitude. Merci Telma.<br />&#8211; Ksh ksh ksh ! retentit soudain un rire plus que familier aux oreilles de tous. Vous n'oubliez pas quelque chose, par hasard ? »<br />   <br />À la surprise quasi-générale car Zelda savait qu'elle se manifesterait, Midona sortit de l'ombre de la souveraine hylienne et salua le petit monde face à elle.<br />  <br />« Midona ? s'étonna Epon.<br />&#8211; Je ne pensais pas te croiser en ces lieux, fit Link tout aussi surpris. Mais je suis bien content de te revoir !<br />&#8211; Ma foi, je suis également heureuse de pouvoir vous parler au moins une fois avant votre départ.<br />&#8211; Nous parler une fois avant notre départ ? répéta Gabriel.<br />&#8211; Tu ne viendras pas avec nous ? » lui demanda Gray. En guise de réponse, Midona secoua sa tête pour y répondre négativement. Étant la souveraine du royaume du Crépuscule, elle ne voulait pas délaisser celui-ci et ses habitants par mesure de précaution. Cependant...<br />  <br />« Je peux faciliter la communication entre vous, Zelda, et probablement d'autres avec qui vous souhaitez garder le contact durant votre voyage. »<br />  <br />Pour appuyer ses dires, elle s'approcha de Link et d'Epon avant de leur tendre à chacun un bracelet en forme de montre avec à la place du cadran un miroir faisait beaucoup penser à une version miniature du miroir des ombres.<br />   <br />« Qu'est-ce que c'est ? demanda Jehd en se rapprochant pour les contempler de plus près.<br />&#8211; Je ne leur ai pas encore trouvé de nom, admit la souveraine du Crépuscule, mais ces sortes de bracelets créent un canal inter-dimensionnel permettant à leurs possesseurs de communiquer entre eux, quelque soit la distance qui les sépare. C'est une technologique qu'on est en train de mettre en place dans mon monde, mais que je compte exporter à Hyrule un fois que ce sera au point. Ceux que je vous donne sont des prototypes, donc leur fonctionnement ne sera pas toujours parfait. Mais au moins, vous pourrez communiquer entre vous. Ainsi qu'avec moi et Zelda ! »<br />  <br />En effet, l'hylienne brune et la twili leur montrèrent qu'elle possédaient chacune un bracelet identique attaché à leurs poignets droits.<br />  <br />« C'est vraiment astucieux et plutôt pratique ! certifia Link en saisissant le gadget d'un air admiratif avant de l'attacher à son poignet en même temps qu'Epon.<br />&#8211; Il suffit de se regarder dans le miroir en prononçant le nom de la personne à qui on souhaite parler, expliqua la souveraine du royaume obscur. Son bracelet s'activera à son tour et vous pourrez voir le visage de votre interlocuteur à la place de votre reflet. Par contre, ce n'est pas éternel et il faut laisser à cet artefact le temps de se recharger naturellement entre deux appels.<br />&#8211; On saura se débrouiller, affirma l'hybride aux cheveux bleus. Merci beaucoup Midona ! Ces objets nous seront plus qu'utiles.<br />&#8211; Heureuse de l'apprendre ! répliqua la plus grande avant de se tourner vers Gray et Gabriel. Si j'avais su que vous seriez de la partie, j'en aurais fait confectionner pour vous également.<br />&#8211; Ce n'est pas bien grave, assura Gabriel avec bienveillance. Je pense que les deux bracelets remis à Link et à Epon nous suffiront largement.<br />&#8211; C'est pas comme si on s'éloignerait les uns des autres de toute manière, affirma Gray. Enfin... J'espère !<br />&#8211; Ksh ksh ksh ! rigola Midona en lui pinçant gentiment la joue. Je l'espère pour vous !<br />&#8211; Ne vas pas nous porter la poisse non plus, Gray. » lui conseilla Link.<br />  <br />Après la remise de ces bracelets aux fonctionnalités surprenantes, l'audience se poursuivit dans la bonne humeur pendant quelques minutes supplémentaires. Durant cette courte durée, Zelda, Midona et la Résistance donnaient quelques conseils au quatuor, que ce soit au niveau de leur trajet pour se rendre à Etherion ou pour la négociation avec le souverain de cette nation.<br />Epon demeurait attentive aux recommandations qu'on lui fournissait. Elle était consciente de l'enjeu de cette mission, et que la réussite de celle-ci reposait en grande partie sur son statut royal et son côté diplomate. Bien évidemment, elle pouvait compter sur Link, Gray et Gabriel pour l'épauler. Mais c'était à elle d'assurer face au roi Lexander d'Etherion. Et puis, ce voyage était l'occasion pour elle de changer d'air et d'explorer de nouvelles contrées, choses qu'elle n'avait pas pu faire durant ces deux dernières années. Mais avant son départ, elle devait informer son peuple, tout comme Link, Gray et Gabriel devaient prévenir leurs villages avant de quitter Hyrule.<br />  <br />Le quatuor s'était ensuite mis d'accord sur la date, l'heure et le lieu de rassemblement qui servira de point de départ pour leur nouvelle aventure, si on pouvait l'appeler ainsi. De cette façon, ils se laissaient suffisamment de temps pour se reposer, se préparer et dire au-revoir à leurs proches. À présent qu'ils avaient planifié leurs futures actions et quitté le palais ainsi que la citadelle, Link, Epon, Gray et Gabriel se séparèrent et partirent en direction de leurs villages respectifs.<br /> <br />  <br /><br /></div> 2021-07-23T11:53:15-04:00 Joyeux anniversaire Sasuke https://i-said-snk.skyrock.com/3343458886-Joyeux-anniversaire-Sasuke.html <a href="https://i-said-snk.skyrock.com/photo.html?id_article=3343458886&amp;id_article_media=69158776" onclick="window.open(this.href, 'photo_1', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_1_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/2564/91672564/pics/3343458886_1_2_Ub90y6Nx.jpg" alt="Joyeux anniversaire Sasuke" /></a> 2021-07-22T19:06:04-04:00 https://fantasticrepertory.skyrock.com/3343419840-posted-on-2021-07-20.html 2021-07-20T15:51:13-04:00 https://reper-toire-fictions.skyrock.com/3343419836-posted-on-2021-07-20.html 2021-07-20T15:50:55-04:00 Chapitre 44 : Pour son bonheur... https://mickarol-lumon-fics.skyrock.com/3343044608-Chapitre-44-Pour-son-bonheur.html <img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_3_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/9957/97769957/pics/3343044608_1_6_5cJRSgCb.png" alt="Chapitre 44 : Pour son bonheur..." /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /><div style="margin:0;padding:0;text-align:center;"><span style="color:#ff0000;"><strong>Jazmin</strong></span></div><div style="margin:0;padding:0;text-align:left;"><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>[Vendredi 2 Décembre, 17h32, V&amp;B, New-York]</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Plongée dans mes révisions pour mes prochains examens qui approchent à grand pas, je ne prête aucune attention à ce qui se passe autour de moi. Ma concentration est à son maximum et pourtant il a simplement suffi que mon téléphone vibre pour me tirer de l'ambiance studieuse que j'avais créée depuis le début.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je souffle assez frustrée contre moi-même, j'aurais dû mettre mon téléphone en muet...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Désormais sortis de ma transe, je prends mon téléphone dans mes mains pour voir qui a bien pu me couper dans mes révisions. Je perds toute frustration en lisant le nom de l'interlocuteur, puis un énorme sourire s'affiche sur mon visage en lisant le message que je viens de recevoir.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Hey ma belle, comment tu vas ? On ne s'est pas revu depuis samedi mais j'ai l'impression que ça fait des siècles... tu me manques...&quot;</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Mon c½ur s'affole dans ma poitrine en relisant le message. Mes yeux butent sur trois petits mots me faisant vraiment un drôle d'effet, bien plus que je ne l'aurais cru !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;tu me manques&quot;,</em></span>  mon dieu je n'arrive pas à réaliser que je manque réellement à quelqu'un. C'est une sensation si agréable, je me sens flattée et aimée comme jamais.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Pour être honnête, depuis que j'ai pris la décision d'être heureuse et de me laisser complètement aller avec Mathias, mon envie de le voir s'est multipliée. J'ai envie de passer du temps avec lui, qu'on rigole, qu'on s'amuse, qu'on apprenne encore à se découvrir... je veux tellement me rapprocher du barman.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je lève les yeux vers le plafond du bar pour réfléchir à ce que je pourrais lui répondre. Une fois trouvé, je m'empresse de tapoter sur mon écran tactile à une certaine vitesse pour ne pas le faire attendre.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Hey ! Je vais bien et toi ? Je suis en pleine séance de révisions pour les exams &#128580;. Je ressens la même chose, tu me manques aussi &#128584;&quot;</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><em><span style="color:#000000;">&quot;Oh pardon je ne voulais pas te couper dans tes révisions ! Moi aussi j'ai des exams bientôt mais je n'ai pas trop le temps de réviser je t'avoue. Aww c'est vrai ? &#128563;&quot;</span></em><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Le smiley qu'il m'a envoyé doit être exactement la tête qu'il a fait en lisant mon message et en l'imaginant faire cette expression-là, je ne peux m'empêcher de rire.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Ça te dit qu'on s'organise une séance de révisions ? Ça serait également l'occasion de se voir ! Bien sûr que c'est vrai ! Tu me prends pour qui ? &#128527;&#128514;</em></span><em>&quot;</em><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Ouais avec plaisir, comme ça je n'aurais plus d'excuses pour ne pas réviser &#128514; tu veux qu'on se voit quand ? Ce week-end je ne peux pas je bosse à la boîte de nuit. Je ne m'y attendais pas à vrai dire mais ça me fait super plaisir de savoir que je te manque aussi !&quot;</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Son message me fait passer par toutes les émotions ! D'abord je souris en voyant que l'idée de réviser ensemble lui plaît, puis je grimace en lisant que ce week-end il travaille et donc que nous pourrons pas nous voir. Puis la suite de son message m'attendrit et me fait de nouveau sourire.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Que faire s'il ne peut pas sortir ce week-end ? Attendre jusqu'à la semaine prochaine est bien trop long et j'ai vraiment envie de le voir avant... je ne vois qu'une seule solution mais je doute qu'il soit partant.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Ça te dit ce soir ? Je n'ai pas le courage d'attendre jusqu'à la semaine prochaine...&quot;</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je mets en veille mon téléphone à la fois anxieuse et excitée. Lorsqu'un nouveau message vient allumer mon écran, je m'empresse de l'attraper pour le lire, or je n'ai pas le temps de le faire puisque mes amies débarquent sans que je ne les ai entendu venir.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Eh bien, je vois que tu es à fond dans tes révisions.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Le ton ironique de Nina me fait rouler des yeux. Forcément il fallait qu'elles me voient quand je n'étais pas en train de réviser, sinon ça aurait été trop simple.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ça va je faisais une pause.<br />-Et je peux savoir qui arrive à te déconcentrer de tes révisions ?  <em>_Demande la brune en prenant place en face de moi.</em><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Jim l'imite en s'asseyant entre nous, sauf que la rousse ne semble pas le moins du monde intéressée par le sujet de conversation, occupée à chercher son crush des yeux.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-C'est Mathias, il prend juste de mes nouvelles.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Un petit sourire amusé apparaît sur le visage de la curieuse, ce qui ne me rassure pas. Je sens qu'elle ne va pas me lâcher avec ce sujet, désormais qu'elle sait que je veux tracer mon propre chemin vers le bonheur.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Bon sang mais pourquoi je leur ai confié ça déjà ? J'aurais dû le garder pour moi comme je le fais presque toujours ! Connaissant Nina elle ne va pas ma lâcher avec Mathias et c'est bien ça qui m'effraie le plus.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-C'est bizarre car quand c'est Jim ou moi qui prenons de tes nouvelles, tu ne nous réponds que trois heures après.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je lève les yeux au ciel face à son exagération légendaire.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Arrête d'être dans l'excès.<br />-Je n'abuse pas, n'est-ce pas Jim ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />En fixant la rousse, nous constatons qu'elle est toujours à la recherche de Nico et qu'elle n'a probablement rien suivi. Au moins ça évitera qu'on se prolonge sur e sujet plus longtemps.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Hé ho Jim !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />En passant une main devant ses perles noisette, la rousse sursaute avant de centrer son regard vers celle qui l'appelle.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe ?  <em>_Demande-t-elle affolée.</em><br />-Hé mais détends-toi, je te demandais juste ton avis sur un truc mais tu as l'air plus occupé à chercher ton crush.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Jimena écarquille les yeux en espérant que personne n'ait pu entendre les paroles de notre amie, sauf que pour son plus grand malheur, son crush en question débarque à notre table entre elle et moi.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Alors comme ça tu as un crush Jim ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Le blond lui sourit l'air content pour elle, tandis que la principale concernée déglutit en ayant perdu la parole.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Nina est sur le point d'exploser de rire tellement que la situation est improbable, alors que moi je suis autant anxieuse que Jim. Je comprends vraiment dans quelle position elle se trouve, ayant moi-même vécu ce genre de situation avec mon meilleur ami et je n'aime pas la voir aussi terrorisée à l'idée que son secret puisse éclater.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ne t'inquiète pas Jim, je ne le dirai à personne tu peux te détendre.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Pour appuyer ses propos, il pose sa main sur son épaule mais ce geste la crispe plus qu'autre chose.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Je...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Elle se stoppe toute seule dans sa phrase en baissant la tête, honteuse de se retrouver dans un tel calvaire. Ne supportant pas de la voir ainsi, je m'empresse de demander au barman qu'il nous apporte trois chocolats chauds.</div><div style="margin:0;padding:0;text-align:left;"><span style="color:#ffffff;">-</span></div><div style="margin:0;padding:0;text-align:left;">Il acquiesce en souriant, retire sa main de l'épaule de la rousse et s'en va préparer nos commandes sous le rire hilare de Nina.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Arrête de rire ! Tu ne vois pas que c'est à cause de toi que Jim ait été dans une telle situation !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je monte le ton et ça fait taire le rire de la brune. Cette dernière me scrute du regard pour discerner si je suis sérieuse ou non.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Non mais comment peut-elle ne pas comprendre que ce genre de situation est tout sauf drôle ?! Le problème c'est qu'elle n'a jamais eu de crush de sa vie, donc elle ne peut pas nous comprendre et réaliser que ce qu'il vient de se passer est angoissant et terrifiant.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Y a rien de grave, il ne sait pas que c'est lui donc tout va bien.<br />-Bon sang mais tu le fais exprès !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je tourne les yeux vers le bar où pour mon plus grand soulagement, Nicolas est en train de préparer nos commandes.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ça va, j'ai vérifié qu'il était loin cette fois avant de parler.<br />-Ne prends pas tout ça à la légère ! C'est super difficile à gérer comme situation donc ne te moque plus car c'est franchement pas cool Nina.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />La brune soupire en fermant les yeux, exaspérée de se faire remonter les brettelles, mais cette fois elle ne s'en sortira pas comme ça !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ok, ok pardon je ne le referai plus...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je la toise du regard avant de me concentrer de nouveau sur la rousse.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ça va Jim ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Ma main sur la sienne la fait lever ses perles vers les miennes où elle tente de me sourire pour me rassurer, sauf que son rictus n'est pas sincère. Je sens bien qu'elle est encore stressée par ce qui vient de se passer mais aussi triste, très triste ce qui me serre le c½ur.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Oui oui ça va, plus de peur que de mal.<br />-Tu es sûre ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Son hochement de tête ne me convainc guère mais je n'insiste pas, voulant au plus vite changer de sujet pour qu'elle ne déprime plus.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Au fait Nina, je pense qu'après tout ce qu'il s'est passé ces derniers temps tu devrais aller voir Ambre pour discuter et notamment t'excuser auprès d'elle.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Celle aux lunettes cligne plusieurs fois des yeux avant d'arquer un sourcil.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Même si nous avons déjà abordé ce sujet il y a déjà un moment, je n'oublie pas la promesse que je me suis faite à l'hôpital. Je veux vraiment rendre la pareille à la blonde après ce qu'elle a fait pour Matteo et des excuses de la part de celle lui ayant pris son meilleur ami serait déjà un bon début.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je me doute que la dernière chose que souhaite cette fille c'est de se retrouver face à face avec Nina, mais je pense que si elles ne règlent pas leurs comptes, rien ne pourra les faire tourner la page. Puis désormais que Nina et Gaston se sont séparés, rien n'empêche les deux de se parler.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Figures-toi que c'est au programme.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />J'entre ouvre la bouche, choquée par l'aveu de mon amie. Moi qui pensait qu'elle allait me rire au nez ou m'envoyer bouler, voilà qu'elle m'annonce que ce que je lui ai suggéré était prévu... alors là je n'y crois pas.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Nina a toujours détesté Ambre et ce qu'elle lui a fait ne l'a jamais vraiment atteint, aurait-elle enfin pris conscience de ses actes ? Ressentirait-elle des remords ? Si c'est réellement le cas c'est un miracle car je n'aurais jamais cru ça possible, même dans mes rêves les plus loufoques !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Attends tu es sérieuse ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Elle souffle agacée avant de me répondre :<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Évidemment, tu crois que je dirais ça pour plaisanter ? C'est un sujet sérieux Jaz'.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />J'hausse les sourcils ne sachant plus quoi dire... elle m'a pris de court et je n'ai plus les mots.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Tu as pris en maturité, c'est bien de voir ça.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Elle lance un regard noir à Jim qui se met à rire. Je suis soulagée de la voir rire ainsi car vu sa profonde tristesse, je craignais qu'elle reste silencieuse jusqu'à ce qu'elle rentre chez elle.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-J'irai parler à Ambre, mais plus tard. J'vous signale que je viens de rompre.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je culpabilise aussitôt face à ses propos. C'est vrai qu'elle a rompu mardi et même si elle ne nous montre pas sa souffrance, je ne dois pas oublier que Nina Simonetti aimait profondément Gaston Perida et se séparer de la personne qu'on aime doit être la pire des choses, la pire !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Excuse-moi Nina... je n'aurais pas dû...<br />-Ne prends pas de pincettes avec moi Jaz'.  <em>_Me coupe-t-elle.</em><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Alors que j'allais répondre, Nico intervient en nous déposant nos boissons chaudes sur la table ronde, avant de s'éclipser de nouveau rapidement. Ensuite, nos téléphones vibrent en même temps ce qui nous fait nous fixer intriguées avant que nous regardions de quoi il s'agit.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Quand je vois que la notification provient de la page du forum du bar, je comprends rapidement que le gossip a de nouveau frappé. Je retiens ma respiration en espérant que ça ne soit pas quelque chose de compromettant sur qui que ce soit, or vu ce qu'a déjà posté ce gossip, je crains le pire...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Hey, pour ceux à qui ça l'aurait échappé, une nouvelle amitié à renaît de ses cendres, une amitié qu'on pensait tous perdue et morte à jamais or apparemment il ne faut jamais dire jamais ! Et oui vous ne rêvez pas ! Gaston et Luna sont de nouveau amis alors que Luna semblait le haïr après ce qu'il s'est passé entre eux il y a un moment, sans oublier le gros drama entre lui et Ambre... que pensez-vous de ce nouveau scoop ? Sur ce ciao&quot;</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Comme d'habitude, pas de tweet sans preuve et une photo des deux principaux intéressés a été postée. Elle montre les deux réconcilier en train de se faire un câlin devant une école, sûrement celle de Luna.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je cherche des yeux l'un des deux mais aucun n'est présent aujourd'hui et je pense que c'est mieux pour eux car tout le monde les aurait dévisagé. Cette nouvelle ne me surprend pas puisque je les ai vu s'enlacer à la fête surprise de Luna samedi, mais pour ceux ayant été absent ça peut carrément être choquant.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Après tout ils n'ont jamais vu Luna et Gaston proches depuis qu'ils viennent traîner ici. Ils se sont toujours évités comme le peste et la danseuse ne se gênait pas pour lui lancer des regards noirs quand ils se croisaient sans avoir la possibilité de s'éviter. Alors oui ça peut choquer mais ça ne regarde qu'eux et personne d'autre !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je serre le poing en le frappant contre la table. Ma tasse qui était pleine à rebord se renverse un peu or je m'en contrefiche, bien trop remontée contre ce gossip anonyme nous gonflant tous !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Putain qu'est-ce que ça peut m'énerver !<br />-Je ne comprends vraiment pas ce que ça peut apporter à ce gossip de dévoiler des scoops...  <em>_Soupire Jim.</em><br />-Ça l'amuse.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Jim me lance un regard étonné après le ton plus que sérieux qu'a employé Nina. Je l'imite en haussant les épaules, puis la fixe pour qu'elle nous en dise davantage.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Comment ça ? <em>_Dis-je</em>.<br />-Creuser, épier, prendre des photos, ça éclate cette personne, y a pas d'autre mot.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je fronce les sourcils étant dans l'incompréhension. Jim écarquille soudain ses orbes en ayant compris ce que moi je n'ai toujours pas capté.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ne me dis pas que tu sais qui est le gossip ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />C'est à mon tour d'agrandir mes perles et j'ai l'impression qu'elles vont se décrocher de mon visage quand un sourire très fier étire ses lèvres fines.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Et si. Qu'est-ce que vous pensiez que je faisais à la fête, quand vous étiez en train de danser ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />De nouveau, j'échange un regard choqué avec Jim qui est aussi surprise que je peux l'être. Non seulement Nina sait qui est ce fameux gossip nous pourrissant la vie mais en plus, elle nous l'a caché depuis pratiquement une semaine !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Bordel je n'y crois pas !<br />-Comment tu as su ?  <em>_Demande Jimena.</em><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Notre amie repousse sa chevelure brune en arrière dans un geste théâtrale, montrant qu'elle est très fière d'elle.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-J'ai bien observé toutes les personnes à la fête et comme je le pensais, le gossip était bien présent. Manquer un tel évènement n'était pas possible mais vu qu'il y avait une liste d'invités, je n'étais pas sûre qu'il soit parmi les convives alors j'ai bien surveillé les alentours. Le gossip était finalement l'un des invités et honnêtement je ne l'ai pas trouvé très discret... lors de l'interaction entre Gaston et Ramiro, il s'est empressé de prendre des photos avec un de ces sourires qui cramait que cette scène allait être révélée à tout le monde.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je suis sans voix, littéralement ! Ok je savais que Nina enquêtait sur l'identité du gossip mais qu'elle le démasque ça c'est carrément autre chose ! Elle nous avait caché ses talents de détective, je suis à la fois impressionnée et flippée.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Le gossip a vu que tu l'as démasqué ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Ma question la fait me fusiller des yeux, comme si j'étais bête d'oser lui demander cela.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Bien sûr que non sinon ça n'aurait aucun intérêt !<br />-Mais c'est qui du coup ?  <em>_Poursuit Jim, n'en pouvant plus d'attendre.</em><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Elle sourit en secouant la tête et croisant les bras.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ça, vous le découvrirez en même temps que tout le monde.<br />-Quoi ?!  <em>_Je m'indigne.</em><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Qu'est-ce qu'elle veut dire par là ? En même temps que tout le monde ? Qu'est-ce qu'elle compte faire encore ? En tout cas ce que je sais c'est que ça n'a pas l'air d'être une très bonne idée, clairement pas même et vu le sourire sadique de Nina, mon hypothèse se confirme.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Qu'est-ce que tu as l'intention de faire Nina ?<br />-Ça c'est une surprise.<br />-Une surprise ?  <em>_Répète la rousse étonnée.</em><br />-Oui et j'ai hâte que vous la découvrez !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Nina est surexcitée à l'idée qu'on découvre son plan, mais moi ça me stresse bien plus qu'autre chose.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Je ne crois pas que ça soit une bonne idée Nina... tu ferais mieux d'aller parler à cette personne en lui disant que tu sais tout et l'oblige à arrêter.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Mon amie perd immédiatement son sourire à l'entente de ma proposition. Pas besoin de mot pour savoir que mon idée la dégoûte au plus haut point, son regard dédaigneux ne me plaît aucunement et je croise les bras agacée qu'elle me dévisage de cette façon.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Tu plaisantes j'espère ? Tu veux que je sois sympa avec ce gossip après tout ce qu'il a fait ? Jaz', si tu pensais que mon but était juste de découvrir son identité c'est que tu me connais très mal ! Je veux l'humilier comme il a pu le faire avec nous tous !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Sa colère déforme ses traits, même un inconnu pourrait se rendre compte à qu'elle point Nina est remontée contre une tierce personne. C'était sûr qu'elle n'allait pas laisser passer ce qu'a fait ce gossip, mais je persiste à croire que ce n'est pas vraiment la bonne solution pour mettre fin à tout ça...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Oui je hais les actes de ce gossip ! C'est bien à cause de lui que Matteo a su que je voyais Mathias alors que je ne lui avais pas encore annoncé ! Il a fait souffrir Nina et Gaston, sans parler de Luna et Simon ! Qui que ce soit je sais que cette personne a mal agi et je lui en voudrai toujours ! Or de là à l'humilier devant tout le monde pour se venger n'est pas une bonne solution...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Déjà la vengeance ça n'a jamais trop été mon truc, je ne comprends pas ce terme en fait et ça m'épuise plus qu'autre chose à vrai dire. Puis se venger ne résoudra rien, ce qui est fait est fait, on ne peut revenir en arrière c'est ainsi. Alors humilier une personne je ne sais comment dans ce but précis ne me plaît pas, ça me gêne même.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />À la place de Nina j'aurais affronté cette personne et joué carte sur table directement. Sauf que l'ex de Gaston n'est pas comme moi et elle ne changera pas d'avis malheureusement.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />En jetant un coup d'½il à Jim je me rends compte qu'elle est du même avis vu la tête qu'elle fait. Ça ne m'étonne pas venant d'elle puisque mon amie ne tolère pas trop la méchanceté gratuite, rien qu'à voir comment elle se prend la tête avec Nina sur certains sujets.... mais à l'inverse de nous deux, la brune aux lunettes ne pense pas ainsi et rien de ce qu'on pourra dire ne lui fera changer d'avis.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Nina je ne pense pas que ce soit une bonne idée...<br />-Venant de toi Jim ça ne m'étonne pas. Tu n'approuves jamais mes idées de toute façon.<br />-Non mais elle a raison Nina, la vengeance ne mène à rien.<br />-Peut-être, mais ce gossip n'aurait jamais dû s'en prendre à moi or il a osé s'amuser avec nous tous et il croit qu'il peut s'en sortir si facilement ? Pfff, je préfère mourir que de le laisser s'en tirer sans sourciller !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Sa détermination nous prouve qu'elle est bien motivée à aller jusqu'au bout et comme je le pensais, rien ne lui fera changer d'avis.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je soupire en collant mon dos à ma chaise, vaincu. Je n'ai plus envie de protester, Nina sait ce que j'en pense mais ça ne l'empêchera pas d'agir alors autant économiser mes forces.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Par contre je me demande vraiment qui peut être ce fameux gossip... ça peut être tout le monde et s'il était invité à la fête de Luna, c'est que ça ne doit pas être quelqu'un d'éloigné... je n'ai pas d'idée sur son identité, or tout ce que je veux c'est comprendre la raison qui l'a poussé à faire tout ça, c'est tout ce qui m'intéresse !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />En fixant de nouveau mon écran de téléphone, j'aperçois la réponse de Mathias que je n'ai pas pu lire tout à l'heure à cause de l'arrivée des filles. Je souris alors en lisant son message :<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Moi non plus je n'ai pas la force d'attendre plus longtemps pour te voir... passe chez moi quand tu es prête, je t'attendrai.&quot;</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Mon c½ur loupe alors un battement et mon excitation revient à la surface, me donnant envie de courir jusqu'à son appart dès maintenant. Sauf que je me reprends en lui répondant que je passerai aux alentours de dix-huit heures trente, le temps de me changer car autant me faire un minimum jolie, Mathias le mérite amplement.</div><div style="margin:0;padding:0;text-align:left;"></div><div style="margin:0;padding:0;text-align:center;"><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />PDV <span style="color:#008000;"><strong>Matteo</strong></span></div><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>[18h22, devant chez les Carvajal]</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />En levant la main pour frapper à la porte des Carvajal, cette dernière s'ouvre brusquement sur ma meilleure amie, s'apprêtant à sortir de chez elle.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Ma main reste en l'air un moment alors que nos yeux s'écarquillent en même temps, sauf que ce n'est sûrement pas pour la même raison...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Jazmin est sûrement étonnée, ne s'attendant pas à me trouver juste derrière la porte et moi je suis subjuguée par tant de beauté. Ma meilleure amie est toujours très belle, je l'ai toujours su même avant que je comprenne mes véritables sentiments à son égard, or ce soir est l'est encore plus.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Elle porte un jean slim noir taille haute avec un pull col roulé rose pâle. Une tenue peut-être basique à première vue mais sur elle ça rend cette tenue splendide. Ses magnifiques cheveux roux sont remontés en un chignon haut décoiffé, seul sa frange est lâchée. Puis pour couronner le tout, elle s'est maquillée mais pas comme d'habitude, c'est bien un maquillage &quot;spécial&quot; comme elle l'appelle, un maquillage qui signifie qu'elle se rend quelque part et ça ne doit pas être un endroit quelconque pour qu'elle se fasse si belle.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />C'est sa beauté à couper le souffle qui m'a laissé bouche bée. Mon c½ur battant la chamade ne semble pas vouloir se calmer et c'est très embêtant bordel !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Mat' ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Malgré sa surprise elle me lance un adorable sourire qui me fait davantage fondre.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Bon sang mais il faut que je me reprenne ! C'est Jazmin, elle me sourit toujours de la même façon alors pourquoi je m'emballe autant ? Putain, avoir des sentiments pour elle a vraiment tout changé pour moi, ça va du plus petit détail au gros et j'ai bien l'impression que ça risque de continuer dans ce sens à l'avenir.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Salut Jaz', tu es sublime.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Encore une fois nous écarquillons nos yeux de façon synchronisée or cette fois c'est pour la même raison.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Bon sang ça m'a échappé ! Comment j'ai pu lui sortir un truc pareil ! Ce n'est pas mon genre de lui avouer ce genre de chose et ça doit lui faire tout drôle vu sa réaction.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Jaz' est clairement mal à l'aise, dansant d'un pied sur l'autre en fuyant mon regard, mais je vois bien que mon compliment lui a fait très plaisir et ça, ça suffit à me rassurer.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-M... merci, c'est gentil.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Une mèche de cheveux lui tombe sur le visage et je me fais violence pour ne pas la mettre derrière son oreille putain ! Merde mais qu'est-ce qu'il m'arrive ? C'est d'être amoureux qui me rend si sensible et attentionné envers ma meilleure amie ? J'ai l'impression de m'être réincarné en un mec fleur bleue, fou de celle qu'il aime et ça ça ne me ressemble aucunement !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Heureusement pour moi, Jazmin se charge de remettre sa mèche de cheveux derrière son oreille, m'empêchant alors de céder à mes envies. Il faut que j'arrête avant qu'elle ne me crame définitivement.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Soudain, la réalité me frappe et vient contracter mon estomac en comprenant ce que tout cela veut dire. Elle s'est fait belle, a mis son maquillage &quot;spécial sortie&quot; et était sur le point de partir... elle allait donc se rendre quelque part.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je perds mon sourire et avale difficilement ma salive avant de lui demander :<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Tu te rends quelque part ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Sa gêne s'envole instantanément après avoir entendu ma question. Elle redresse la tête pour me fixer, en souriant l'air plus qu'heureuse que jamais.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Oui, je vais chez Mathias. On s'est organisé une séance de révisions.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Mon c½ur loupe un battement en comprenant pour qui elle s'est fait si belle. Mathias... j'aurais dû m'en douter, c'était évident pourtant et j'ai préféré faire l'autruche, comme toujours.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Ce mec est en train de prendre une telle importance dans sa vie. Je l'avais prédis or ce que je n'avais pas calculé c'est qu'entre temps j'allais éprouver des sentiments pour ma meilleure amie et ça, ça fait très mal.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Une séance de révisions hein ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Mon ton froid ne la fait pas réagir, elle est si heureuse et dans sa bulle qu'elle ne semble pas remarquer que je suis blessé et mort de jalousie.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Bordel elle ne s'est jamais fait si belle pour moi ! Ça m'énerve alors que je n'ai pas à l'être ! Jazmin est ma meilleure amie après tout alors pourquoi elle se serait faite belle pour moi au juste ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Jaz' perd d'un coup son enthousiasme en me regardant sérieusement et réalisant un truc. Oh non j'espère qu'elle ne s'est pas rendu compte de ma jalousie et de ma déprime !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Mat', pourquoi tu es passé ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />À ton avis crétine ?! Je voulais te voir, y a pas d'autre raison !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Comme ça, pour te voir. Je n'ai plus le droit ?<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Elle secoue vivement la tête en agitant ses mains pour me contredire, comme ayant peur que je comprenne de travers.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ah non pas du tout, au contraire tu viens quand tu veux tu le sais, mais de base tu me préviens c'est pour ça que ça m'a étonné.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />C'est vrai qu'en temps normal je la préviens quand je passe, non seulement pour m'assurer qu'elle est chez elle et en plus pour savoir si je ne la dérange pas en m'incrustant chez elle. Cette fois je n'ai pas pris la peine de la prévenir, la raison ? À vrai dire il n'y en a aucune puisqu'en fait j'avais tellement envie de la voir que je n'ai pas pensé aux détails... je me suis juste empressé de me diriger vers elle.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Sauf que vu la situation actuelle, j'aurais mieux fait de faire comme d'habitude putain de merde !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Pardon... vu qu'on est vendredi et que de base tu es toujours chez toi je n'ai pas pris la peine de faire comme d'habitude...<br />-C'est bon Mat' c'est rien, mais je ne peux pas annuler avec Mathias...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Elle se coupe toute seule dans sa phrase en commençant à tourner nerveusement le chouchou en velours rose qu'elle porte à son poignet gauche.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Je ne peux pas le voir ce week-end vu qu'il bosse et du coup on a organisé cette séance à l'improviste...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je la connais par c½ur, elle s'en veut de me laisser en plan alors que je suis venu exprès pour la voir. Le connard que je suis l'aurais sûrement fait culpabiliser et aurait essayé de la convaincre de foutre un lapin à son rencard, mais je ne veux plus agir de cette façon ! Je l'ai assez fait comme ça et Jaz' s'est bien trop pliée à mes caprices pour ne pas que je me braque.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Certes ces dernières années ont été difficiles or elles l'ont aussi suffisamment été pour ma meilleure amie qui a bien morflé par ma faute. En fait tous mes proches ont morflé, particulièrement ma mère et c'est que maintenant que je m'en rends compte.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Le fait que Ramiro me le crache en pleine gueule samedi soir m'a pas mal aidé à ouvrir les yeux et depuis je ne fais que me repasser ce qu'il m'a balancé :<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Franchement tu m'as déjà pas mal de fois déçu mais j'ai toujours été indulgent en mettant ça sur le compte de ta souffrance et ton deuil toujours pas digéré.&quot;</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#000000;"><em>&quot;Oh et une dernière chose, sache que même si Jazmin désire encore rester ta pote malgré toutes les horreurs que tu lui fais subir depuis des années, si je la vois encore une fois pleurer à cause de toi, je te jure que je te le ferai payer aussi ! Pour son bien chasse-la de ta vie car tu es bien trop toxique pour elle, cette fille mérite d'être heureuse alors libère-la et oublie-la. Fais quelque chose de sensé une fois dans ta vie Matteo.&quot;</em></span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je l'ai toujours su que j'avais une chance folle d'avoir une meilleure amie telle que Jazmin. Elle m'a supporté depuis le fameux drame que ma famille a subi, elle ne s'est jamais plainte en me faisant toujours passer avant elle. Cette fille a été mon pilier, mon soutien et ma force même si je ne m'en rendais pas compte à l'époque et à la place de la remercier comme il se doit, je l'ai traité comme une merde en lui faisant du mal... rien que pour ça je ne mérite pas de rester à ses côtés.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je ne mérite aucun de ses souries, de ses gestes tendres, de son inquiétude, de son attention, de sa bienveillance, de son amitié... non je ne la mérite pas et je ne devrais pas l'aimer comme je le fais car une fille aussi parfaite qu'elle n'est pas digne d'être aimé par un pauvre naze comme moi... sauf que je ne peux pas changer ce que je ressens pour elle, ça m'est impossible.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Alors ma punition sera de garder mes sentiments pour moi à jamais et de simplement rester son meilleur ami protecteur. Je n'ai pas le droit d'entraver son bonheur, pas après tout ce qu'elle a fait pour me redonner le goût à la vie. Je l'aime et c'est bien pour ça que je vais la laisser suivre son propre chemin vers le bonheur. Ça sera une façon de lui rendre la pareille même si ce n'est rien comparé à tout ce qu'elle a déjà et continue de faire pour moi.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Ne t'inquiète pas Jaz' y a aucun souci. Va le rejoindre et profite.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Mon sourire me brûle les lèvres mais je refuse de flancher, elle doit croire que ça ne me fait rien du tout qu'elle rejoigne un autre.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Mais...<br />-Allez file il va s'inquiéter de ne pas te voir arriver.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Son regard me scrute attentivement pour savoir si j'ose lui mentir, mais je ne laisse rien paraître et bizarrement j'y arrive sans problème. Si ça se passe toujours comme ça je pourrais gérer après tout.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />La rousse finit par s'incliner en n'ayant rien cramé à ma souffrance, avant de m'offrir un magnifique sourire qui me fait aussi mal que de bien.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-Merci Mat', t'es le meilleur !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Jaz' me serre rapidement dans ses bras avant de filer sans se retourner une seule fois. Je n'ai même pas eu le temps de répondre à son étreinte tellement que cet instant était brève, comme s'il n'avait jamais eu lieu même.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Sa silhouette s'efface dans la pénombre ayant déjà recouvert tout New-York, me laissant une sensation de vide intense et vive.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />-C'est toi la meilleure Jaz'... c'est toi...<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br />Je laisse échapper un soupir en fixant le ciel sombre, la couleur est bien semblable à mon état d'esprit. Puis rentre chez moi pour continuer de broyer du noir alors que celle que j'aime passait en même temps l'un des plus beaux moments depuis une sacrée éternité.<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">- </span><br /><span style="color:#ffffff;"> -</span><br /> <a href="https://mickarol-lumon-fics.skyrock.com/photo.html?id_article=3343044608&amp;id_article_media=68682963" onclick="window.open(this.href, 'photo_1', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_1_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/9957/97769957/pics/3343044608_1_2_vWBnbis3.png" alt="Chapitre 44 : Pour son bonheur..." /></a><br /><span style="color:#ffffff;"> -</span><br /><span style="color:#ffffff;"> -</span><br /><div style="margin:0;padding:0;text-align:center;">Voici le chapitre 44 de ma troisième fiction !<br />Qu'est-ce que vous en pensez, des avis ?<br />Ça vous a plu ?<br />Alors que Jazmin est concentrée dans ses révisions, Mathias lui envoie des messages et elle est très heureuse de lui parler.<br />Mathias lui dit qu'elle lui manque et il est très heureux d'apprendre que c'est réciproque.<br />Depuis que Jazmin ait décidé d'être heureuse, elle est de plus en plus épanouie et souhaite passer du temps avec Mathias, qu'en pensez-vous ?</div><div style="margin:0;padding:0;text-align:center;">La rousse propose au barman qu'ils se voient le soir-même ce qu'il accepte et rend très heureuse cette dernière.<br />Les filles débarquent à la table de Jazmin et Nina fait une boulette en parlant que Jim a un crush, ce qui fait que Nicolas ait entendu.<br />Nicolas promet qu'il ne dira rien à personne or ça gêne et attriste Jim qu'il ait l'air aussi indifférent, le <strong>Jico</strong> aura-t-il une chance ?<br />La meilleure amie de Matteo dit à Nina que ça serait bien qu'elle discute et s'excuse auprès d'Ambre, ce à quoi la brune répond qu'elle a déjà prévu de le faire.<br />Comment se déroulera la conversation entre Ambre et Nina ?<br />Le gossip frappe en parlant cette fois de la réconciliation de <strong>Luston</strong> !<br />Nina avoue alors qu'elle a pu démasquer le gossip lors de la fête d'anniversaire de Luna ce qui choque ses amies !<br />Elle a l'intention de se venger en humiliant le gossip, que fera-t-elle ? Est-ce vraiment une bonne idée ?<br />Avez-vous des théories sur l'identité du gossip ?<br />Matteo passe chez Jazmin dans le but de la voir mais quand il la voit sur le point de sortir, il ne peut s'empêcher de la trouver splendide.<br />Voir sa meilleure amie heureuse le comble malgré la jalousie, la frustration et la douleur qu'il ressent.<br />Il décide de ne pas entraver son bonheur et pour son bien, gardera à jamais secret ses sentiments, y arrivera-t-il ?<br />Comment va se passer la suite des événements ?<br />Que va-t-il se passer ?<br />Vous le découvrirez en lisant le chapitre 45, qui sera bientôt disponible !<br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_2_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/9957/97769957/pics/3343044608_1_4_ByGGrG6U.gif" alt="Chapitre 44 : Pour son bonheur..." /><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span></div><div style="margin:0;padding:0;text-align:left;"><em>Merci pour tout : Kiffes, commentaires, gentillesse et j'en passe... Bisous  <span style="color:#ff0066;">&#9829;</span></em><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#ffffff;">-</span><br /><span style="color:#990066;"><span style="font-family:Courier New, Courier, monospace;">~</span>Mickarol-Lumon-Fics<span style="font-family:Courier New, Courier, monospace;">~</span></span></div><div style="margin:0;padding:0;text-align:right;"><br /><br /><br /><span style="color:#990066;">#LAURA</span></div>  2021-07-18T07:00:38-04:00 Quatre copines en danger ! Chapitre 32 : Mariage Karine &amp; Gédéon https://marrymcgarrettwilliams.skyrock.com/3343046218-Quatre-copines-en-danger-Chapitre-32-Mariage-Karine-&-Gedeon.html  <br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">PDV Karine </span></em></strong></span><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;"> </span></em></strong></span><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Le lendemain matin, en me réveillant, je vis que Gédéon était déjà prêt à partir.</span></em></strong></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"> </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Où vas-tu ? <em>Lui demandai-je.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- On doit préparer notre mariage, ma chérie, <em>répondit-il avec un immense sourire.</em> Je vais                chercher nos alliances.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- D'accord mon c½ur, alors moi, je vais faire les boutiques avec les filles.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"> </span></span><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Il vint vers moi, se pencha et m'embrassa, puis il s'en alla. Moi, je me levai quelques instants après et je me préparai à sortir également, car comme prévu, on avait une semaine avec Gédéon pour préparer notre mariage avec l'aide de nos amis pour certaines choses. Aujourd'hui, je devais aller chercher une robe, je demandai donc aux filles de m'accompagner pour avoir leur avis. On se rendit dans une boutique spécialisée dans les robes de mariée. On entra et on commença à regarder ce qu'ils avaient en stock. Je savais ce que je voulais et rien ni personne ne pourrait me convaincre du contraire.</span></em></strong></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"> </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Alors Karine, c'est quoi le genre de robe que tu veux ? <em>Me demanda Marion toute excitée</em>.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je veux une robe blanche, avec des manches mi-longue, mais pas trop. Elle doit avoir de la        dentelle au niveau du buste et je la veux moyennement cintrer, avec une traîne normal                  derrière, </span></span><em><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">répondis-je à mes amies qui me regardèrent attentivement ne disant aucun mot.</span></span></em><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Hé ben, c'est de la précision ça, <em>s'exclama Manuela.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- On peut dire que tu sais ce que tu veux Karine, <em>fit une voix que l'on reconnut toute.</em></span></span><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;"> </span></em></strong></span><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">On se retourna et on la vit.</span></em></strong></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"> </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Salut les filles, <em>nous dit-elle.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Marina ! <em>S'exclama Manuela.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Tu es revenue ! <em>Répliqua Marion</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- On pensait ne pas te revoir, <em>dis-je.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"> </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#ff0000;"><strong><em>Et toutes les trois, on se précipita vers elle pour la prendre dans nos bras puis on la relâcha</em></strong></span>.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"> </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- On te croyait à Miami, <em>fit Manuela.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- En effet, j'y étais. Mais j'ai reçu vos nombreux messages et quand j'ai vu que vous alliez              bientôt toutes les trois vous marier, je me devais d'assister à ces événements importants dans      la vie de mes copines, <em>dit Marina.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- On est heureuse de te voir parmi nous, <em>fis-je.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- C'est gentil, <em>répondit-elle.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- On va pouvoir commencer à faire des essayages maintenant ! <em>Répliqua Marion</em>. Mais juste une    question avant, Jason sait que tu es revenue ? </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Non, il ne le sait pas et je ne tiens pas à ce qu'il le sache donc si vous pouviez ne rien dire, ça      m'arrangerait, <em>fit Marina.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Pas de soucis, </span></span><em><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">répondîmes les filles et moi-même.</span></span></em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Et Brittany, tu en as fait quoi ? <em>Fit Manuela.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Elle est chez une nounou.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><em>- </em>&#65279;Aller, go shopping ! <em>Dis-je.</em></span></span><br /> <br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">C'est alors que chacune d'elle sélectionna une robe qui pourrait me plaire et j'en choisissais une aussi puis je passai en cabine. </span></em></strong></span> <span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Je défilai comme un mannequin sur son podium, j'enchaînai les robes une à une. </span></em></strong></span><span style="font-size: 14px;"><strong><em><span style="color:#ff0000;">Mais malgré tout, je n'étais convaincu par aucune d'entre elles. Je commençais fortement à être déçue, quand une vendeuse fit son apparition.</span></em></strong><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je peux, peut-être vous aider,</span></span> <em>dit-elle.</em><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je ne trouve pas la robe que je souhaite vraiment,</span></span> <em>répondis-je blasé.</em><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- J'ai d'autres robes en réserve si vous le souhaitez.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Vous n'avez pas tout en magasin ?</span></span> <em>Demanda Marina.</em><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Non, nous en avons que certaines,</span></span> <em>répondit la vendeuse.</em><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Pourquoi ne pas tout mettre ?</span></span> <em>S'interrogea Marion.</em><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Nous mettons les robes dites basique.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Donc celles en réserve sont plus sophistiquées,</span></span> <em>fit Manuela.</em><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Exactement, <em>dit la vendeuse.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Eh bien, allons-y, alors, <em>m'exclamais-je excitée à l'idée de voir ces robes si particulières</em>.</span></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Tout en se dirigeant vers la réserve, elle me demanda le style de robe que je souhaitais avoir. Je lui donnai tous les détails et je fus la plus précise possible sur mes attentes. Elle réfléchissait un instant puis se tourna vers un présentoir où se trouvait au moins une bonne centaine de robes de toute sorte et de presque toutes les couleurs, pour lesquelles je me demandai qui pouvait bien porter une robe de mariée rouge, bleue ou même noire. Elle en attrapa une et me la montra.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je pense que celle-ci est faite pour vous. Qu'en pensez-vous ? <em>Me demanda-t-elle.</em></span></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">J'admirai la robe sous toutes ces coutures et j'en restai sans voix, elle possédait tous les critères que j'avais énumérés quelques instants plus tôt.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Elle est magnifique, <em>m'exclamais-je émue.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Vous devriez aller l'essayer pour voir si elle vous convient vraiment une fois portée.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Oui, vous avez raison.</span></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#ff0000;"><strong><em>On revint vers les filles qui attendaient mon retour avec impatience</em></strong></span>.</span></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Alors ? Tu as trouvé ton bonheur ? <em>Demanda Marion.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Oui, je crois bien, <em>dis-je.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Vu son sourire radieux, c'est la bonne robe, <em>compléta Marina.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je crois aussi, <em>confirma Manuela.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je vais aller l'essayer pour vous montrer et avoir vos avis, <em>dis-je.</em></span></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Je partis dans la cabine d'essayage enfiler ma robe, aidé par la vendeuse. Une fois mise, elle fit deux minies retouches aux niveaux des hanches et de la poitrine. Je validai cette reprise parfaite et je sortis de la cabine pour me montrer à mes copines. Quand j'arrivai devant elles, toutes les trois ne me lâchèrent pas du regard.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Dites quelque chose parce qu'à force, je ne sais pas comment je vais prendre ce silence, <em>dis-je    essayant d'évacuer mon immense stresse.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Tu es radieuse ! <em>S'exclama en premier Marina</em>. Gédéon va craquer direct.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- C'est vrai, elle te va à ravir, <em>compléta Marion.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Tu es magnifique Karine, une princesse, <em>fit Manuela.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- C'est gentil les filles, ça me touche, <em>répondis-je émue pour la deuxième fois en même pas            quelques minutes.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Venez, il y a un immense miroir de ce côté, <em>intervint la vendeuse.</em></span></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Je la suivis et je pus m'admirer dans ma belle robe blanche de mariée. J'en restai sans voix l'espace de quelques minutes et je validai cette robe qui était sublime et dans mes critères. C'était déjà ça de fait, maintenant, c'était au tour des filles d'avoir une belle robe de demoiselle d'honneur chacune. J'en informai la vendeuse, qui sélectionna trois robes de trois tons de rose différents et qui s'accordait parfaitement avec la mienne. Mes amies étaient toutes ravis de mon choix. Mes achats terminés, je voulus passer en caisse pour régler tout ça, mais la vendeuse m'annonça que je pouvais partir avec mes emplettes sans rien payer.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Comment ça, je ne règle rien ? <em>Dis-je surprise.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Oui, j'ai reçu un appel d'un certain Mr Burkhard, avec certaines consignes à respecter dont          celle-ci et qu'il viendrait après votre passage pour tout payer, <em>me répondit-elle toute souriante,      sûrement parce qu'elle voyait le montant total des achats devant elle.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Et bien dans ce cas, respectons les consignes, <em>fis-je</em>. Mais comment saviez-vous que c'était        moi ?</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Votre compagnon a pris le soin d'envoyer un e-mail avec votre photo.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Ah d'accord.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Il vous fallait autre chose mademoiselle ?</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Non du tout.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Dans ce cas, je vous souhaite un merveilleux mariage heureux, <em>me dit-elle souriante</em>.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je vous remercie, au revoir.</span></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Avec les filles, on sortit de la boutique les mains chargées par nos achats.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Il avait tout prévu ton Gédéon ! <em>S'exclama Marion.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Oui, c'est vrai, <em>dis-je.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Un vrai cachotier, <em>fit Marina aussi stupéfaite que moi.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Tu as beaucoup de chance d'avoir trouvé Gédéon, <em>dit Manuela.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- C'est gentil.</span></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">On fit d'autres boutiques avant de rentrer enfin à la maison sauf pour Marina qui alla à l'hôtel ne voulant pas prendre le risque de tomber sur Jason. Je n'en pouvais plus de cette journée, j'en avais mal aux pieds. Une fois rentré, on tomba sur nos hommes respectifs. On échangea sur nos journées et je remerciai mon homme pour le fait qu'il est tout payé.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#999999;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">PDV Gédéon</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#999999;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Quelques jours auparavant avec les gars, on avait été dans un magasin spécialisé dans les costumes pour grand événement. Chacun avait trouvé son bonheur pour participer à mon mariage, mais aussi pour le leur. Cela faisait à peine une heure qu'on était rentré quand on vit les filles débarquer à la maison. Elles nous parlèrent de leur longue journée puis chacun vaqua à ses occupations pendant toute la semaine. Mais aujourd'hui, nous voilà enfin au jour J, le grand moment d'une vie. </span></em></strong></span></span><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#999999;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">La maison avait été divisée en deux, le premier étage pour les filles et le rez-de-chaussée pour les gars. Pour cet événement particulier, Jason nous avait fait l'honneur de sa présence et contre toute attente Marina aussi, hors aucun des deux n'était au courant. Et pour combler le tout, celui-ci était venu accompagner d'une grande blonde aux cheveux mi-long et aux yeux bleus nommé Jessica, mais elle resta en bas avec nous. Nous nous préparâmes tous les quatre ainsi que la fille.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="font-size: 14px;">- Alors Gédéon, prêt pour ce grand jour ? <em>Me demanda Chris.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Totalement prêt mais stressé, <em>répondis-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Ça va aller, mon pote ne t'inquiète pas, <em>me dit Joe.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Dit toi que c'est un jour comme un autre, <em>répliqua Jason.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- C'est loin d'être le cas, <em>fis-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- C'est tellement beau un mariage, <em>dit Jessica</em>. J'aimerai trop que ça m'arrive Jason, <em>dit-elle            s'accrochant à lui.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Je m'en doute, <em>répondit-il.</em></span><br /><br /><span style="color:#999999;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Chris, Joe et moi-même on se regarda, trouvant la situation choquante et étrange. Les gars avaient fini d'enfiler leur costume, il ne resta que moi qui me battais avec mon bouton de chemise.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="font-size: 14px;">- Tu veux de l'aide ? <em>Se proposa Joe amusé.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Ce n'est pas de refus, <em>dis-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Tu es trop stressé, <em>intervint Jason.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Peut-être bien oui, <em>répondis-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- C'est même sûr, <em>fit Chris qui me passa une corde autour du cou.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- À quoi tu joues ? <em>Dis-je surpris.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Ben, je te passe la corde au cou, comme dans l'expression, <em>dit-il s'éclatant de rire, ravi de sa        blague.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Ce mec est cinglé, <em>répliqua Joe qui riait aussi.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Quel humour vous avez, <em>fit Jessica en rigolant aussi.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Toujours aussi comique Chris, <em>rétorqua Jason.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Il faut bien le détendre, on dirait qu'il va s'écrouler, <em>fit Chris.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Je vous rassure, je vais très bien, <em>confirmais-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Bon, je crois qu'on est tous près, <em>fit Jason qui prit sa blondinette par la main</em>.</span><br /><span style="font-size: 14px;">- Oui, allons-y, <em>rétorqua Joe.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- En route, <em>dit Jessica excitée comme une puce.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Les filles, on part devant !! <em>Hurla Chris.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Pas de soucis, <em>répondit l'une des filles.</em></span><br /><br /><span style="color:#999999;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Chris écrivit un message sûrement à sa douce et on prit la route de l'église pour attendre les filles.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Retour au PDV  de Karine</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Toutes les quatre, on se prépara de son côté. On mit nos robes, les filles m'aidèrent pour la mienne quand on entendit un téléphone sonner, c'était celui de Marina. Elle l'attrapa, sourit et d'un seul coup se décomposa.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="font-size: 14px;">- Quelque chose ne va pas ? <em>Lui demandai-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Non, tout va bien, <em>dit-elle tout en répondant.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- On te connaît, tu sais, <em>fit Manuela.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Confie-toi à nous, <em>compléta Marion.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Chris m'a envoyé un message, Jason est venu accompagner, <em>nous dit-elle.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Quel goujat !! <em>S'exclama Manuela déconcertée.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Un vrai salaud sérieux, <em>dis-je furieuse.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- C'est juste pour te rendre furax, <em>continua Marion.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- À ta place, j'irai avec quelqu'un aussi, <em>répliquai-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Ah oui et qui ? Je ne vais pas me vendre pour que quelqu'un accepte de venir à un mariage où    il connaît personne ni même moi, <em>répondit-elle.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Moi, je sais ! <em>Fit Marion</em>. Avec qui tu parles depuis une semaine maintenant ?</span><br /><span style="font-size: 14px;">- Avec personne, <em>dit Marina.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Allez dit nous, <em>insistais-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Invite-le ! <em>Dit soudainement Manuela.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Euh ... De qui tu parles Manuela ? <em>Demandai-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- De son médecin.</span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><em><strong><span style="font-size: 14px;">Et on vit aussitôt Marina rougir et devenir mal à l'aise.</span></strong></em></span><br /><br /><span style="font-size: 14px;">- Comment tu as su ? <em>Fit Marion stupéfaite.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- L'instinct maternel, <em>répondit-elle.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Invite-le alors, ça fera rager Jason, <em>dis-je.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- D'accord, <em>fit Marina.</em></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Et elle prit son téléphone et écrivit un long message qu'elle envoya. On continua à se préparer, tout y passa, la coiffure, le maquillage, les bijoux, on était fin prête. Même Evan, Nathan et Brittany étaient tout beaux. Le grand moment était venu, on sortit de la maison, on monta dans une grande voiture réservée exceptionnellement pour cette journée et direction l'église. En arrivant devant après une bonne vingtaine de minute de route, la portière s'ouvrit sur ... Le docteur Wagner. Il nous fit descendre une par une et donna nos mains à nos hommes respectifs qui s'émerveillèrent tous. Chris et Marion entrèrent les premiers avec Nathan dans leur bras, Joe et Manuela suivirent avec Evan, Jason et sa fameuse copine avaient déjà dû entrer eux, quant à moi, je réalisai que personne n'allait m'accompagner. L'invité de Marina s'en rendit compte.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="font-size: 14px;">- Je peux très bien vous accompagner à toutes les deux, <em>dit-il</em>. Chacune a un bras.</span><br /><span style="font-size: 14px;">- Vous feriez ça ? <em>Dis-je étonnée.</em></span><br /><span style="font-size: 14px;">- Bien sûr ! Vous n'allez pas entrer seule dans cette immense église.</span><br /><span style="font-size: 14px;">- C'est très gentil à vous.</span></span></span></span></span><br /><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- C'est normal et par pitié appelez moi par mon prénom, Steven.</span></span></span></span><br /><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- D'accord, <em>répondis-je.</em></span></span></span></span><br /><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Vous êtes une merveilleuse mariée, <em>me dit-il.</em></span></span></span></span><br /><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Merci beaucoup, <em>dis-je.</em></span></span></span></span><br /><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Quant à vous, Marina, vous êtes radieuse, <em>dit-il gêné.</em></span></span></span></span><br /><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je vous remercie, <em>répondit Marina en souriant.</em><br /><br /></span><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;"><span style="font-size: 14px;">Et le docteur Wagner ou du moins Steven, se mit entre Marina et moi et on fit notre entrée. Tous les regards se tournèrent vers nous, je pus voir l'émotion dans le regard de Gédéon et l'incompréhension voir la haine dans celui de Jason, il l'avait bien cherché en même temps. On avança dans cette grande allée au milieu des amis de Gédéon et les miens. On arriva presque à hauteur de mon compagnon, Steven prit ma main et la tendit à Gédéon qui la réceptionna. Puis, il déposa un baiser sur la joue de Marina qui se mit aux côtés de Marion et de Manuela et il s'en alla s'asseoir. Mais je ne vis personne pour diriger la cérémonie.</span></span></em></strong></span></span></span></span><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><em><span style="font-size: 14px;"><br /></span></em></span></span><br /><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><em><span style="font-size: 14px;">-</span></em> <span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">Il n'y a personne pour célébrer le mariage ? <em>Demandai-je discrètement à Gédéon.</em></span></span></span></span><br /><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#808080;"><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- On dirait bien que non<em>, me dit-il</em>. Je pensais qu'il serait arrivé avant toi.</span></span></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- C'est peut-être un signe, <em>dis-je.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Comment ça ? <em>S'exclama Gédéon.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Le signe qu'on ne doit pas se marier, <em>répondis-je.</em><br />- Tu plaisantes, j'espère ! <em>S'exclama-t-il.</em><br />- Le prêtre n'est même pas là de toute façon, <em>dis-je.</em> Comment veux-tu qu'on puisse se marier ?<br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em>On fut interrompu par les garçons.</em></strong></span><br /><br />- Dites, il est où votre prêtre ? <em>Demanda Joe.</em><br />- On ne sait pas, <em>dis-je.</em><br />- On peut aller voir si quelqu'un arrive, si vous voulez, <em>fit Chris.</em><br />- Oui, bonne idée, <em>répondit Gédéon.</em><br />- On y va alors, <em>répliqua Jason.</em><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em>Les garçons s'en allèrent et ce n'est qu'au bout d'une demi-heure, au moment où les invités allaient s'en aller qu'ils revinrent accompagnés du prêtre tout sourire, limite mort de rire.</em></strong></span><br /><br />- Veuillez m'excuser pour mon grand retard, <em>s'exclama-t-il</em>. Je vous en prie, reprenez vos places.    Nous allons célébrer un mariage, <em>dit-il en passant à côté de moi.</em><br />- Ce n'est pas trop tôt, <em>dis-je énervée.</em> J'espère qu'à toutes vos cérémonies, vous ne faites pas      attendre les gens.<br />- Je vous avoue que je me suis trompé d'église très chère.<br />- Ça va chérie, le principal, c'est qu'il soit là, <em>me dit Gédéon.</em><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em>Je me calmai sous le regard apaisé de mon futur mari et la cérémonie pu enfin commencer. On se mit face au prêtre moi tenant mon bouquet et Gédéon croisant ses mains devant lui. Le prêtre débuta son discours.</em></strong></span></span></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#ff0000;"><span style="color:#000000;">- Si nous sommes réunis ici aujourd'hui, c'est pour célébrer l'union de ces deux êtres pour la vie.</span><strong><em><br /></em>&#65279;</strong></span></span></span><br /><em><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#ff0000;"><strong>Il continua son discours pendant un léger petit moment quand enfin fut arrivé le moment des</strong> <span style="color:#ff0000;"><span style="font-size: 14px;"><strong>v½ux</strong></span></span><strong> prononcé par chacun de nous et Gédéon se jeta à l'eau.</strong></span></span></span></em><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#ff0000;"><br /></span></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je ne suis pas très démonstratif en public d'habitude, mais Karine sache que je t'aime et je ne      pensais vraiment pas tomber sur une personne comme toi, si à l'écoute des autres, si normale    surtout. Je ne veux que toi en ce jour spécial. Et j'espère avoir d'autres enfants avec toi, qu'on ai une grande famille. Je t'aime.</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- À votre tour, <em>me dit le prêtre.</em></span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Gédéon, je ne pensais pas un jour tomber sous le charme d'un homme si connu, et pourtant,      c'est fait. Je suis très heureuse avec toi et je compte l'être pour toujours. Ce mariage nous            unira pour longtemps. Je serai ta femme et la mère de tes enfants. Je t'aime vraiment tu sais. </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Je vais finir ma journée en pleurant, <em>ironisa le prêtre qui fit sourire tout le monde</em>. Si la                  personne qui détient les alliances veut bien s'avancer s'il vous plaît.</span></span><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;"><br /></span></em></strong></span><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Joe tendit les alliances à Gédéon qui les récupéra.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">-  Mlle Roy, voulez-vous prendre Mr Burkhard ici présent pour époux et de lui jurer fidélité ? </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Oui, je le veux, <em>répondis-je avec un grand sourire. </em></span></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Je pris l'une des alliances et la passai au doigt de Gédéon.</span></em></strong></span><br /><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">-  Mr Burkhard, voulez-vous prendre Mlle Roy ici présente pour épouse et de lui jurer fidélité ?</span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Oui, je le veux, <em>dit-il ému et prenant l'alliance qu'il passa à mon doigt.</em> </span></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;">- Dans ce cas, je crois que je peux vous déclarer mari et femme, vous pouvez vous embrasser. </span></span><br /><br /><span style="color:#ff0000;"><strong><em><span style="font-size: 14px;">Gédéon s'approcha de moi et m'embrassa amoureusement puis on sorti de l'église suivit par les invités. À l'extérieur, tout le monde prit des photos et nous félicita. Nos amis respectifs étaient heureux pour nous et je pus constater avec joie que Marina se rapprochait de plus en plus du docteur Wagner ou plutôt de Steven et cela me faisait chaud au c½ur. C'est à ce moment-là, que je décidai de lancer le bouquet. Toutes les filles se mirent ensemble et je le lançai dans les airs, mais malheureusement quand je me retournai, je vis que la chanceuse était Jessica sous l'½il ravi de Jason qui regarda le médecin avec défi tandis que celui-ci en réponse, agrippa Marina par la taille. Des vrais coqs ces hommes. Après tout ceci, on se rejoignit tous dans une salle que l'on avait réservé et on fit tous la fête jusqu'au bout de la nuit où presque car certains avaient des choses à régler...</span></em></strong></span><br /><span style="color:#000000;"><span style="font-size: 14px;"><span style="color:#ff0000;">&#65279;</span></span></span> 2021-07-17T08:15:32-04:00 https://designyourownuniverse.skyrock.com/3299828876-posted-on-2017-08-28.html <img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_1_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/0097/84440097/pics/3299828876_1_36_mNFqk7g5.jpg" alt="" /><div style="margin:0;padding:0;text-align:center;"><span style="font-size: 16px;"><em>&quot;En vieillissant, on s'aperçoit que la vengeance est encore la forme la plus sûre de la justice.&quot;</em> d'Henry Becque</span></div><br /><a href="https://designyourownuniverse.skyrock.com/photo.html?id_article=3299828876&amp;id_article_media=68662687" onclick="window.open(this.href, 'photo_2', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_2_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/0097/84440097/pics/3299828876_1_38_Ho6ElJ06.png" alt="" /></a><div style="margin:0;padding:0;text-align:center;"><span style="font-size: 16px;"><a class="link" href="https://journaldune-maraudeuse.skyrock.com/" onclick="return true;">&#9650;</a></span><br /><br /><a href="https://designyourownuniverse.skyrock.com/photo.html?id_article=3299828876&amp;id_article_media=68662705" onclick="window.open(this.href, 'photo_3', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_3_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/0097/84440097/pics/3299828876_1_40_F0P7g76E.jpg" alt="" /></a><br />Thétis, rédactrice de fan-fictions inachevées depuis 2007, enchantée ! Je continuerai de me présenter ainsi jusqu'à ce que je mette un point final à un récit (et je suis plus motivée que jamais !). Pour plus de précisions par forcément utiles, j'ai 23 ans et je suis fraîchement diplômée d'une licence de droit mais j'ai décidé d'arrêter après ce que je considère être un genre de burn out estudiantin.<br />Concernant mon blog, je l'ai créé en 2011 pour y publier ma première fan-fiction Harry Potter (sur laquelle je n'arrive pas à remettre la main) qui n'a jamais été terminée. Après avoir délaissé cet univers, j'ai décidé de revenir avec un nouveau bébé que je compte bien mener à terme ! 10 après, je suis toujours là et l'univers de J.K. Rowling me fait toujours rêver.<br /><br /><span style="text-decoration: underline"><strong>Sa fan-fiction:</strong></span><br /><span style="font-size: 16px;"><span style="color:#ffffff;">Les conjurés</span></span><br />(Action / Drame)<br />2 chapitres en ligne - En cours<br />Rating T<br /><span style="text-decoration: underline"><strong>Oeuvre(s) utilisée(s):</strong></span><br /><span style="color:#ffffff;">Harry Potter</span></div><br /><span style="text-decoration: underline"><strong>Mise en bouche:</strong></span><br /><div style="margin:0;padding:0;text-align:justify;"><em><span style="color:#ffffff;">Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom a disparu ; les mangemorts sont perdus, les aurors a l'affût, les victimes réclament justice. La Justice est, depuis l'intervention du contrat social, ce qui a substitué à la vengeance privée ; elle est rendue par des individus indépendants, impartiaux... mais, existe-t-il de tels individus lorsque la Grande Guerre des sorciers n'a épargné personne ? Barty Croupton Senior, directeur du Département de la Justice Magique, a donné carte blanche à ses aurors: seront-ils en mesure de ne pas se laisser dépasser par leurs sentiments ? La jeune Adélaïde qui, comme beaucoup, a vu sa vie brutalement impactée par les mangemorts, parviendra-t-elle à rester sur le droit chemin et à ne pas céder à son désir de vengeance ?</span></em></div><br /><div style="margin:0;padding:0;text-align:center;"><a class="link" rel="nofollow" href="https://www.youtube.com/watch?v=zZUttFHwy10" onclick="window.open(this.href); return false;">&#9834; Twenty One Pilots - Heathens</a></div><br /><br /><a href="https://designyourownuniverse.skyrock.com/photo.html?id_article=3299828876&amp;id_article_media=68662707" onclick="window.open(this.href, 'photo_4', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_right tagImageSkyrock skyrockData_4_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/0097/84440097/pics/3299828876_1_42_LeUGjJCu.jpg" alt="" /></a><br /><br /><br /><br /><div style="margin:0;padding:0;text-align:right;">Un grand merci à ceux qui viendront tenter l'aventure (et à ceux qui se sont déjà aventurés) aux côtés des aurors dans leur traque des mangemorts.</div><br /><br /><a href="https://designyourownuniverse.skyrock.com/photo.html?id_article=3299828876&amp;id_article_media=68662709" onclick="window.open(this.href, 'photo_5', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_center tagImageSkyrock skyrockData_5_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/0097/84440097/pics/3299828876_1_44_07Mp39hZ.png" alt="" /></a><br /><a href="https://designyourownuniverse.skyrock.com/photo.html?id_article=3299828876&amp;id_article_media=68662721" onclick="window.open(this.href, 'photo_6', 'location=no,toolbar=no,scrollbars=yes,resizable=yes'); return false;"><img class="article_image_left tagImageSkyrock skyrockData_6_MediaNumber" src="https://i.skyrock.net/0097/84440097/pics/3299828876_1_46_SpS07HkW.jpg" alt="" /></a><br /><br /><br /><div style="margin:0;padding:0;text-align:justify;"><span style="color:#ffffff;">Tout d'abord, nous sommes accueillis par un habillage bien en rapport avec le thème de la fan-fiction, de par ses couleurs autant que par sa mise en page. Petit bémol cependant: le fond fait un peu vide et mériterait d'être davantage embelli pour rajouter un peu plus de détails et d'esthétisme à l'ensemble. La présentation est, quant à elle, claire, concise et on ne s'y perd pas, ce qui est un bon point pour moi. En revanche, je pense qu'il faudrait augmenter légèrement la taille de la police pour rendre notre lecture un tantinet plus confortable pour nos yeux.<br /><br />Parlons maintenant de la fan-fiction, dans laquelle j'ai trouvé quelques qualités mais aussi quelques petits défauts. Premièrement, la plume est relativement fluide, ce qui nous permet de progresser facilement dans notre lecture et de ne pas nous noyer dans quelque chose de trop lourd. Le vocabulaire utilisé est bien élaboré et on sent l'aisance de l'auteur vis-à-vis de son histoire, de son sujet ainsi que de ses personnages. Le début est, pour ma part, bien intrigant et empreint d'un léger suspense qui nous fait nous poser quelques questions: pourquoi l'amie de Lazare lui a-t-elle caché qu'elle était une sorcière et, surtout, quelles seraient ses motivations derrière tout cela ? Concernant les défauts, il y en a quelques uns qui mériteraient d'être gommer pour rajouter un peu plus de qualité au récit: il reste encore quelques maladresses dans l'écriture, des fautes sont également présentes, il y a aussi quelques mots manquants. Aussi, attention à ne pas rendre les descriptions physiques trop ostentatoires et &quot;de but en blanc&quot;: je pense que l'auteur aurait la capacité de les intégrer davantage à l'intérieur du fil de l'intrigue et qu'une petite relecture ne ferait pas de mal pour bien mettre tout ça en place. Pour le moment, j'avoue que je ne sais pas encore à quoi m'attendre, seulement que cela semble prometteur sur plusieurs points: l'intrigue assez prenante, les personnages attachants dès le début et le style.<br /><br />En bref, encore quelques lacunes, mais l'intention et le potentiel sont bien vivants.</span></div> 2021-07-08T05:17:39-04:00